Fraternite Notre Dame | Les Apparitions

Les Apparitions

"Les Apparitions de Notre Dame au Fréchou"

Notre Dame à Monseigneur Jean Marie le 10 Juin 1977

"Je suis Marie, Mere de Misericorde et Mere de l'Eglise. Je desire que mes enfants viennent ici en pelerinage. Je viendrai le 1er et le 14 de chaque mois... et j'ecouterai les suppliques de mon peuple. Mon divin Fils m'a choisi ce coin de terre pour que j'y fasse eclater ma Misericorde. Que ce bois beni qui m'est desormais consacre, soit un lieu de priere, de penitence et de misericorde."

Alors que des larmes coulaient sur le visage de Notre Dame, interieurement Monseigneur Jean Marie lui demanda la raison de ses pleurs. Elle lui repondit :

"Je pleure sur l'Eglise, sur la France et sur le Monde."

 

Voici maintenant plus de 40 ans que la Très Sainte Vierge Marie apparaît à Monseigneur Jean Marie.

40 années de grâces insignes, de miracles aussi variés que nombreux ; 40 années qui ont vu des milliers et des milliers de pèlerins affluant du monde entier, venir s'agenouiller aux pieds de l'Immaculée dans ce petit Bois pour lui présenter leurs suppliques. Car ils ont eu confiance dans les paroles de cette Bonne Mère :

"(...) J'écouterai les suppliques de mon peuple."

Et Elle, la Vierge Fidèle, a tenu parole. Combien peuvent témoigner de sa bonté maternelle, combien peuvent attester des miracles des plus stupéfiants dont ils ont été les heureux bénéficiaires. Et qui n'a pas versé des larmes d'émotion durant la Sainte Messe de l'Apparition.

Quand le Ciel se penche vers la terre et s'entrouvre pour lui laisser profiter de ce qu'il a de plus précieux : l'Admirable et Très Humble Vierge Marie, la Reine des Anges et des hommes, que d'émotion pour celui qui a été choisi pour être son Confident, Monseigneur Jean Marie.
C'est comme un moment d'Eternité qui enveloppe la terre dans un temps bien déterminé.

Et le peuple des humbles ne s'y trompe pas. Il reconnaît, il ressent jusqu'au plus profond de lui-même que Marie Immaculée visite la terre. Mais il y a des émotions, des sentiments intérieurs inénarrables. Il faut les vivre, il faut y participer pour comprendre. Il faut venir soi-même jusqu'aux pieds de cette Bonne Mère pour saisir l'insaisissable, pour goûter au repos du coeur dans cet humble havre de paix.

C'est la petite Elodie âgée de 6 ans, qui vient remercier Notre Dame du Fréchou pour lui avoir guéri ses jambes. En effet, ses deux genoux étaient si rapprochés l'un de l'autre qu'elle ne pouvait marcher qu'avec grande difficulté. Or, à peine arrivée à l'entrée du Bois béni, elle constate avec sa mère et son arrière grand-mère, que ses jambes sont toutes droites, sans anomalie aucune!

Didier, Brigitte et bien d'autres ont la grâce, quant à eux, de contempler la Sainte Face dans l'hostie durant la Sainte Messe de l'Apparition.
Une pèlerine impotente, ne se déplaçant qu'en chaise roulante, retrouve soudainement l'usage de ses jambes lors d'un 14, au cours de la Sainte Messe.
C'est ce jeune couple éploré de la cécité de leur bébé, qui ne contient plus sa joie de constater la guérison complète de leur cher enfant.
Une autre pèlerine atteinte du cancer du sein, après avoir appliqué la médaille de la miséricorde (donnée par Notre Dame au Fréchou) sur la partie malade, apprend à la visite médicale suivante la disparition totale de son mal et en même temps s'aperçoit que la médaille s'est imprimée sur sa chair.

Au Niger, un monsieur ayant la main complètement infectée, s'étant fait oindre volontiers d'huile bénie du Fréchou par une de nos Religieuses, revient triomphant le lendemain avec sa main totalement guérie.

Combien qui ne se sont plus approchés des Sacrements depuis plus de 25 ans, 30 ans parfois même, ressentent un profond désir de se confesser, de fréquenter à nouveau l'Eglise ; en un mot , de reprendre une vie meilleure. De nombreuses personnes atteintes de graves maladies, après être venues prier au Bois béni, découvrent avec leur médecin que le mal a entièrement disparu.

Tant et tant d'autres miracles sont survenus depuis plus de 30 ans, et chaque nouveau 14 est source de grâces pour tous ces pèlerins et chacun repart avec la paix du cœur : et ceci est déjà un miracle!

Bien sûr, toutes les Apparitions, reconnues ou non, ne sont pas un dogme de foi. Chacun est libre d'y croire ou non. Mais pour nous, nous sommes profondément convaincus des visites de Notre Seigneur et de la Bienheureuse Vierge Marie en ce coin de terre du Fréchou. Et c'est pourquoi nous, Serviteurs et Servantes de Notre Dame, sommes devenus Religieux dans cette Congrégation demandée par Notre Dame à son Confident.
Et pour nous, c'est bien la plus grande grâce que nous ayons reçue de pouvoir vivre sous la houlette d'un tel Père et Fondateur. Nous le savons et nous l'affirmons : nous avons choisi la meilleure part. Mais vous aussi, vous pouvez peut-être, si vous sentez cet Appel, vivre cette même grâce dans cette même joie.

Depuis 30 ans notre Congrégation s'est étendue et aujourd'hui nous sommes présents aux Etats Unis, en Mongolie, en France, en Haïti, en Martinique, au Niger… et bientôt dans d'autres pays toujours pour le salut des âmes, au service des plus pauvres et des plus défavorisés.

Soeur Marie Virginie + snd