Fraternite Notre Dame | Notre Fondateur
Un Apôtre pour notre temps...

Monseigneur Jean Marie

Une figure hors du commun

Monseigneur Jean Marie, figure hors du commun, humble prélat, homme de cœur, ami des pauvres, prêt à tout sacrifier quand il s'agit du sort de ses frères, surtout quand il s'agit du salut de leurs âmes.
Voici en quelques mots ce qui pourrait dépeindre la personnalité singulière et digne d'attention de cet évêque au cœur simple et paternel, de cette âme toujours vaillante, unie à Dieu par un lien particulier…
Dans notre monde déchristianisé, matérialiste et corrompu, Dieu a voulu susciter un Apôtre de notre temps, un Apôtre des derniers temps, Monseigneur Jean Marie et Il a voulu le faire par sa Très Sainte Mère.

The Holy Communion: Mother House, Chicago, Illinois

Enfance et communications Spirituelles

Il y a plus de 40 ans, cette Bonne Mère demandait à un jeune religieux de fonder une Congrégation qui lui serait particulièrement consacrée, afin de garder la vraie foi, de servir les pauvres et que nombreuses soient les âmes qui soient sauvées par ce moyen.

La Très Sainte Vierge Marie demandait à son humble serviteur l'érection d'un Sanctuaire où Elle accorderait beaucoup de grâces : " Là-bas chez vous, dans mon Sanctuaire, j'attirerai tout à moi. Je convertirai les pécheurs, je réchaufferai les âmes glacées et sans vie. J'attiserai le peu de ferveur qu'il y a dans les âmes tièdes " (15 août 1970)

Ce jeune religieux favorisé de charismes extraordinaires avait eu une enfance hors du commun, qui montrait déjà une âme privilégiée du Ciel. A peine âgé de 5 ou 6 ans, le petit Roger jouait à dire la Messe au lieu de jouer aux cow-boys et aux indiens.
Il se levait très tôt et partait sur sa bicyclette pour assister au Saint Sacrifice avant d'aller à l'école. Il arrivait même avant le prêtre qui le trouvait assis sur les marches de l'église. Le dimanche, il allait d'une église à l'autre, toujours sur sa bicyclette, pour assister le plus possible à toutes les messes des églises alentour. Il aimait servir et visiter les pauvres, les personnes âgées et les malades. Il s'ingéniait de mille manières pour leur venir en aide.
Un jour avec un camarade, voilà qu'ils trouvent un énorme obus oublié depuis la seconde guerre mondiale : ils le déterrent, le transportent dans une brouette, le nettoient et l'astiquent pour le faire briller et aller le vendre à un brocanteur, afin de pouvoir aider les pauvres avec la somme recueillie.

Voilà que l'obus tombe de la brouette ! Ils n'imaginent même pas le danger, ramassent promptement l'énorme et dangereux objet et continuent le chemin. Cette anecdote enfantine révèle déjà le zèle que le petit Roger avait pour tous ses frères.

Ce zèle le dévorera de plus en plus et le rendra digne d'être choisi par le Ciel comme Fondateur d'une nouvelle Congrégation religieuse.

A une époque où les grands Ordres religieux semblent tous passer par leur Vendredi Saint et s'éteindre de façon inquiétante, la Mère de l'Eglise veille et assure la relève du Corps mystique du Christ.

Dès son enfance donc, l'Appel du Seigneur est clair. Sa vocation sacerdotale est toute tracée, même si sa famille ne le comprend pas. Il entre chez les Frères puis au Séminaire, et à travers ce jeune religieux effacé, priant, toujours empressé à rendre service, bien des grâces mystiques s'opèreront dans le secret de Dieu.
Cependant, le Seigneur n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau et de nombreuses personnes ont été les témoins privilégiés, dès cette époque et par la suite, des grâces dont il est favorisé. Entre autres le don de bilocation, les stigmates du Christ, l'anneau mystique, le don de prophétie et de lire dans les âmes, la multiplication des hosties, multiplication de la nourriture, guérisons miraculeuses, exorcismes spectaculaires, et bien d'autres grâces encore…

Apparition de Notre Dame

Notre Dame préparait son Chevalier Servant par des entretiens privés fréquents. Et le 10 juin 1977 eut lieu la Première Apparition dans son Bois Béni, où Elle s'adressait à son peuple, par l'intermédiaire de son Confident. Elle marquait par sa présence le lieu où devait être construit son sanctuaire.
Désormais, pour l'Eternité, on la vénérerait sous le nouveau vocable de Notre Dame du Fréchou.

"Je suis Marie, Mère de Miséricorde et Mère de l'Eglise. Je désire que mes enfants viennent ici en pèlerinage. Je viendrai le 1er* et le 14 de chaque mois… et j'écouterai les suppliques de mon peuple.
Mon divin Fils m'a choisi ce coin de terre pour que j'y fasse éclater ma Miséricorde. Que ce bois béni qui m'est désormais consacré, soit un lieu de prière, de pénitence et de miséricorde. Alors que des larmes coulaient sur le visage de Notre Dame, intérieurement Monseigneur Jean Marie lui demanda la raison de ses pleurs. Elle lui répondit : Je pleure sur l'Eglise, sur la France et sur le Monde."

Message de Notre Dame à Monseigneur Jean Marie le 10 juin 1977.
*Au cours d'une de ses Apparitions, Notre Dame annonça qu'elle ne viendrait plus que le 14.

Depuis cette date, Notre Dame est fidèle au rendez-vous. Durant la Messe de l'Apparition, le 14 de chaque mois à midi, Elle apparaît à Monseigneur et lui délivre des messages qu'Elle puise de son Cœur Douloureux et Immaculé et celui de son Divin Fils.
Elle nous transmet ses demandes, accorde ses grâces, console, apaise, obtient des grâces de conversion et de sanctification. Paroles chéries, tombant des lèvres d'une Mère Bénie, la Mère de l'Humanité.

"...Je promets de venir ici visiter mon peuple et soulager sa souffrance jusqu'à la fin du monde..."

Notre Dame le 14 novembre 1979.

Elle nous dit que notre époque vit dans l'abomination, que jamais comme en ces temps il n'y a eu autant d'âmes précipitées en enfer et que, comme une Mère aimante, Elle vient sauver sa famille pendant qu'il en est encore temps (14 avril 1981) Elle nous demande de mener une vie de prière, de pénitence et de miséricorde.

Demandes de Notre Dame et manifestations miraculeuses

Nous nous plaisons à reporter ici quelques demandes de Notre Dame : La Très Sainte Vierge Marie nous demande de garder la vraie Foi, d'avoir un infini respect pour son Divin Fils, réellement présent dans la Très Sainte Eucharistie, d'assister le plus souvent possible et avec un grand respect et ferveur au Saint Sacrifice de la Messe, de prier le Saint Rosaire, de nous sanctifier, de servir les pauvres et tous ceux qui souffrent dans leur cœur ou dans leur corps.
Elle a demandé l'érection d'un sanctuaire, d'une chapelle où Elle est invoquée comme Libératrice des Ames du Purgatoire, le Saint Scapulaire des Deux Saints Cœurs Unis, la médaille de la Miséricorde (voir les magnifiques promesses du 14 juin 1978 et du 10 juin 1981), l'huile bénie pour les malades, les pécheurs, la Médaille de Saint Joseph.

Elle exalte le sacerdoce catholique et la grandeur de la vie religieuse, la beauté de la fidélité aux 3 vœux de religion et à l'esprit des Fondateurs des Congrégations. Elle déplore le laisser-aller, la négligence dans les maisons religieuses et parmi le clergé causé par l'orgueil, le goût du prestige, de l'argent, l'amour des plaisirs, l'ouverture aux idées du monde. Elle demande à plusieurs reprises la conversion des évêques et des consacrés.
Son Sanctuaire au Bois Notre Dame, né dans l'extrême dénuement, sera rapidement connu. Décrié et même diffamé comme bien des lieux d'apparitions véridiques, sa pérennité prouve à elle-seule que son origine vient de Dieu. Nombreux pèlerinages furent organisés spontanément dès le début, attirant des personnes de toutes races, peuples et langues et d'innombrables miracles furent accordés pour récompenser la foi des fidèles.

Grâces et guérisons

- Une dame de Paris, atteinte de la maladie de Reynaud avait les veines bouchées en sept endroits et les extrémités de ses doigts et de ses orteils étaient déjà atteints de la gangrène...

cliquez sur la photo pour lire plus...

L'Oeuvre des Serviteurs et des Servantes de Notre Dame

A travers toutes ces grâces exceptionnelles, l'Oeuvre des Serviteurs et Servantes de Notre Dame, Congrégation fondée par Monseigneur Jean Marie, croît et s'étend, malgré le peu de moyens financiers et d'aide matérielle.
Cet essor quasi-miraculeux peut cependant s'expliquer par l'énergie et la détermination de son Supérieur qui donne sa vie goutte à goutte pour elle.

Son exemple motive tous les religieux de la Fraternité Notre Dame. Il est l'image du Bon Pasteur qui connaît ses brebis et qui les guide vers les verts Pâturages. C'est lui qui les ranime dans leur ferveur de chaque jour, dans la vie de sacrifice qu'ils ont embrassée avec joie.
Mais à quel prix ce Pasteur ne répond-il pas aux instances du Ciel ? Il faut tant de veilles, tant de voyages épuisants, tant de démarches pour ouvrir de nouvelles missions éloignées!

Il met tout son cœur à vérifier chaque détail pour la bonne marche et l'harmonie de la Congrégation.
Il est la clef de voûte de l'Ordre Religieux, fait normal car il est bon que tout passe par ses mains paternelles afin d'appliquer le vœu de la Sainte Obéissance.

Notre Dame a demandé la Fondation des Serviteurs et Servantes de Notre Dame pour répondre aux besoins de notre temps, besoins spirituels mais aussi besoins matériels.
Monseigneur est sans cesse pressé de secourir les miséreux, d'assister les malades et les agonisants, d'éduquer la jeunesse.
Hôpitaux, dispensaires, orphelinats, restaurants pour les pauvres, visites aux prisonniers, aux lépreux, etc.…tel est le chantier pour ces nouveaux ouvriers de l'Evangile.

Les Missions a travers le monde

Grâce au zèle de son Fondateur, la Fraternité Notre Dame a ouvert de nombreuses missions humanitaires à travers le monde.

C'est tout d'abord Paris et New York en 1990, (restaurants pour les pauvres dans les quartiers nécessiteux), la Martinique en 1990 (ouverture d'une chapelle, assistance aux plus démunis), le Cameroun en 1992 (dispensaire dans la Brousse), Haïti en 1993 (orphelinat, école, dispensaire), la Mongolie en 1995 (Hôpital de la Charité, Restaurant pour les pauvres, orphelinat), le Niger en 1996 (orphelinat, école, dispensaire), Chicago/Etats Unis d'Amérique en 1998 (Eglise, restaurant pour les pauvres, assistance aux démunis)… San Francisco/Etats Unis d'Amérique en 2005 (Restaurant pour les pauvres, assistance aux démunis).
D'autres missions sont appelées à s'ouvrir selon les possibilités et le support que Monseigneur pourra trouver. Monseigneur Jean Marie sait aussi envoyer ses religieux dans divers endroits où le monde souffre comme en Roumanie en 1990, en Ex-Yougoslavie, au Rwanda en 1994, en Albanie en 1999, El Salvador en 2000, etc.

Ce grand mystique sait se mettre au niveau de tous. Doué d'une intelligence supérieure, d'un très grand esprit pratique, il a toutes les qualités requises à sa fonction:
Rapidité de décision, puissance incroyable de travail, courage exceptionnel, liés à une distinction naturelle qui charme tous ceux qui l'approchent. Sa simplicité met en déroute ceux qui pourraient penser qu'il est touché par les honneurs de la terre. Car le triomphe du Ciel est seul ce qui l'anime et la soumission à la volonté de Dieu est sa nourriture de chaque instant.
Bien des personnalités ont su reconnaître cependant cet homme de prière et de compassion. Ils ont salué en lui son génie pour l'action humanitaire:
Le Maire Rudolf Giuliani de New York City, le Maire Richard Daley de Chicago, divers représentants du gouvernements américains et d'autres pays, le Congressman Danny Davis. Il est l'ami de nombreux ambassadeurs et diplomates qui lui ont demandé d'ouvrir des missions dans leurs pays.

L'Oeuvre de Monseigneur Jean Marie

Monseigneur Jean Marie est à la tête de cette immense entreprise de Charité. Tel Saint Vincent de Paul, il déploie quantités de services pour les plus démunis. Mais il paye de sa personne le poids de cette charge écrasante. Un travail harassant le tient comme crucifié à son devoir.
Ses journées sont faites de dévouement perpétuel, de visites aux missions, de temps passé à donner de bons conseils, à consoler les malades, à bénir, à encourager.
Il veut toujours " faire plus ", ne jamais perdre de temps, aller droit au but. Quand on lui parle d'un malade, vite il se dépêche d'aller le visiter en personne ou il envoie ses religieux apporter soins et réconfort.
Il fait venir de jeunes enfants de Mongolie ou du Niger pour les faire soigner dans de meilleures conditions, il sauve la vie de bien plus d'une personne par ses conseils et avertissements. Combien, en suivant à la lettre ses avis, se sont tirés de situations désespérées.

Combien peuvent témoigner qu'il connaît leurs consciences et qu'il lit dans leur cœur comme dans un livre ouvert. Souvent, d'ailleurs, il donne la réponse avant même qu'on ne pose la question. Ces charismes ne lui sont pas donnés gratuitement si l'on peut dire et sa vie de sacrifice permanent et d'abnégation est la correspondance aux grâces qu'il reçoit. Il est fidèle à Notre Dame, fidèle jusqu'au bout.

Aux Etats Unis

La Fraternite Notre Dame s'est déployée avec une aisance particulière aux Etats Unis d'Amérique. En 1990, Monseigneur envoie ses premières filles à New York City pour ouvrir une soup kitchen.
Munies seulement d'une poignée de dollars, mais armées de leur courage et de leur foi, elles trouvèrent un petit local dans East Harlem et commencèrent à nourrir des centaines de sans-logis. Avec une clairvoyance spéciale, Monseigneur les guidait de loin dans leur façon d'agir de tous les jours.
C'est comme si " il était sur place ", car il réglait dans les détails les problèmes qui surgissaient. Tout était nouveau pour les jeunes religieuses, l'apprentissage de la langue, l'accoutumance avec l'esprit américain, la quête de la nourriture pour les pauvres, la recherche de véhicules, de matériel de tout genre etc.
Sans le soutien de Monseigneur Jean Marie, jamais les religieuses ne seraient venues à bout de tant d'obstacles!

Shrine of the Ecce Homo, Notre Dame's Monastery

La réussite de cette mission fut aussi causée par la générosité des américains. Aussi, Notre Dame bénit l'arrivée de ses Servantes sur cette terre...

"Je bénis les Etats Unis d'Amérique pour avoir accepté ma Mère très Sainte, à travers mes Fils et mes Filles du Fréchou! Je répandrai des grâces en abondance dans chacun des Etats où ma Mère Très Sainte sera représentée par mes Fils et mes Filles, car il faut manifester au monde combien j'aime ma Mère et combien je veux que par Elle, on vienne à mon Cœur Sacré et Miséricordieux."

Notre Seigneur à Monseigneur Jean Marie, le 14 mars 1992.

Elle opéra de nombreux changements dans les cœurs, redonna du courage a ceux qui étaient désespérés. Rien que la présence des petites sœurs et des frères, des prêtres de la Congrégation de Monseigneur Jean Marie mettait du baume au cœur, car ils étaient là " pour eux ", tout donnés à leurs besoins.

En 1998, Monseigneur lance une autre aventure comme on en lit dans la vie des saints. Il jette l'encre sur Chicago pour y ouvrir une soup Kitchen (restaurant gratuit). Les débuts sont très pauvres, mais la Providence intervient sans cesse : nourriture donnée au moment où tout vient à manquer (fait répété plusieurs fois), don de matériel au moment où on en avait juste besoin, etc. Le Ciel veillait heure par heure.
Cependant, Monseigneur qui voit grand quand il s'agit de la Gloire de Notre Dame, recherchait un plus vaste local.
Au cours d'une de ces investigations dans le quartier d'Austin, il aperçoit une église abandonnée et se plaint à la Sœur de ne pas lui avoir mentionné plus tôt cette affaire.

"Ma Soeur, que faites-vous de la Maison du Seigneur !"

La Maison Mere de l'Ordre

Bien que totalement dépourvu d'argent, la Providence permet à Monseigneur d'acquérir cette église par le biais de généreux bienfaiteurs.

En un temps record, il la fait rénover par tous ses religieux et amis volontaires. Lui-même participe aux travaux. La cérémonie de Consécration prévue fin octobre ne donnait que 3 mois pour la réfection du sanctuaire.
De magnifiques fresques sont réalisées par la Maîtresse des novices et une autre religieuse. Les prêtres, frères et sœurs travaillent jour et nuit en 3/8 se relayant pour finir les importants travaux. On pense à Sainte Thérèse d'Avila réparant elle-même ses églises la nuit, afin de faire célébrer la Messe à l'aube pour prendre possession du lieu.
Cette belle église est l'occasion d'y implanter un sanctuaire à Notre Dame du Fréchou. La statue représente la Très Sainte Vierge Marie durant l'une des visions dont Monseigneur Jean Marie fut gratifié, tenant l'Enfant Jésus sur ses genoux : symbole des Deux Saints Cœurs Unis.

Shrine of the Ecce Homo: the Bell Tower

La cérémonie de Consécration de l'église et du couronnement de cette statue a lieu le 21 octobre 2000, au milieu d'une foule impressionnante de fidèles venus d'Europe, de New York et de Chicago.
Cette statue de Chicago est miraculeuse et elle a réalisé de nombreux privilèges, guérisons, conversions... Beaucoup viennent déposer leurs suppliques à ses pieds et sont exaucés.
La Très Sainte Vierge Marie a promis que cette petite église sur la terre de Chicago serait une terre de miracles et Elle le prouve à chaque instant. Citons quelques manifestations survenues à Chicago prouvant à la fois le caractère de sainteté de Monseigneur Jean Marie et les bénédictions accordées par Notre Dame du Fréchou :
- Une dame ayant le cancer du sein a été guérie après être venue un 14 a l'église Notre Dame du Fréchou a Chicago et avoir été bénie par Monseigneur Jean Marie. Peu après en effet, elle fit faire une radio spécialisée qui chercha en vain toute trace de cancer. La tumeur avait disparu.
- Même cas pour une jeune femme très inquiète de sa grossesse qui se présentait dramatiquement. Les docteurs lui enjoignaient de faire avorter cet enfant car on décelait en lui une tumeur grave près du cœur. Après avoir été bénie par Monseigneur le 8 décembre 2001, la future maman passa une radio. Celle-ci révélait que la tumeur avait presque disparu. L'enfant est né sans problème et est actuellement en pleine santé.
- Un petit garçon a été écrasé par une voiture de golf qui pesait plus d'une tonne et il s'en est sorti indemne, grâce à la protection de la Médaille de la Miséricorde.
- Un jeune homme de 15 ans s'est trouve guéri du cancer de l'estomac, grâce à l'application de l'huile bénie.

Il serait trop long de rapporter toutes les grâces de guérison obtenues par cette huile, aux Etats Unis et dans tous les pays de Mission de la Fraternité Notre Dame.
Notre Dame demanda à Monseigneur Jean Marie de bénir cette huile le 14 novembre 1991. "L'huile que je t'ai demandé de bénir doit être utilisée pour ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur.". Cette huile est disponible dans tous les sanctuaires ou maisons de la Fraternité Notre Dame.

- Le 14 juillet 2003, Sœur Marie Chantal de la Sainte Famille de Nazareth, religieuse Tertiaire de la Fraternité Notre Dame a eu la grâce de voir la Très Sainte Vierge Marie à la place de la statue.
C'était la veille de sa mort et alors qu'elle ne pouvait plus marcher ni faire un mouvement, elle s'est levée de son fauteuil roulant et a traversé l'église pour se rendre auprès de la grande statue miraculeuse puis elle s'est profondément inclinée devant Elle et elle est ensuite retombée en léthargie après avoir confié à son fils prêtre qu'elle avait vu la Très Sainte Vierge et qu'Elle était très belle.
Elle est retournée vers le Père le lendemain après une mort très édifiante et toute perdue en Dieu et en Notre Dame, entourée de ses quatre enfants religieux.

La Messe du 14 de chaque mois

Holy Mass in the Holy Forest

Le 14 de chaque mois, en union avec le Bois Béni des Apparitions, une Messe Solennelle est célébrée à 5 heures du matin (heure équivalente de midi en France) De nombreux fidèles assistent à cette Messe où l'on sent ce quelque chose d'indéfinissable du passage de Marie Immaculée parmi nous.

Monseigneur célèbre souvent cette messe du 14 à Chicago. On peut être sûr alors que Notre Dame est vraiment là, lui apparaissant et parlant de chacun de nous familièrement. Quelle grâce d'assister à cette Messe matinale! Et comment ne pas être profondément ému par les sermons de Monseigneur Jean Marie !
Prédicateur hors-pair, on pourrait l'écouter des heures sans se lasser. Ses paroles jaillissent du cœur, elles ont une forte persuasion pour nous changer et nous ramener à Dieu.
Il sait toucher les esprits les plus endurcis et nous représente notre court passage sur la terre, notre but unique qui doit être d'aller au Ciel. Il a toujours des mots d'amour sur la Très Sainte Vierge, sur la dévotion à son Rosaire.

C'est un mystique qui parle, c'est un Père spirituel qui s'adresse à ses enfants, c'est un simple Prêtre qui rappelle les vérités éternelles.
Il manquerait à ce rapide tableau brossé sur Monseigneur Jean Marie si l'on ne parlait pas de son amour brûlant pour la Sainte Eucharistie. Il faut l'avoir vu au moins une fois célébrer la Sainte Messe pour être persuadé qu'il vit la présence Eucharistique.
Il a une sorte de majesté et une aisance particulière. Son recueillement prouve qu'il n'est plus vraiment sur terre, pourtant, il fait attention aux moindres détails de la cérémonie.

La Sainte Messe du rite traditionnel de Saint Pie V nous plonge dans la méditation. Les ornements sont impeccables, magnifiques et Monseigneur porte un soin rigoureux à tous les vêtements liturgiques, généralement réalisés par les religieuses elles-mêmes. Assister à une Messe de Monseigneur a converti plus d'une personne qui n'avait pas vu de cérémonies semblables auparavant et qui ont découvert ou redécouvert la grandeur de la Liturgie Catholique.

Chicago est à présent la Maison Mère de la Fraternité Notre Dame. Les novices et jeunes professes y sont formées. Mère Marie Faustine, la Maîtresse des Novices veille avec un soin particulier sur chacune de ses filles, jointe à Mère Marie Marthe, la Mère Supérieure.

Quoi de plus beau que de donner sa vie pour ceux qu'on aime, de donner sa vie pour Dieu, dans la pureté, l'obéissance, le silence, la prière, l'assistance aux Offices religieux et aux magnifiques cérémonies !

A la Fraternité Notre Dame, les âmes religieuses peuvent trouver entièrement de quoi répondre à leur vocation. Une vie donnée au service des pauvres, dans la joie communautaire, ceux et celles qui y ont goûté ne changeraient pour rien au monde !
L'œuvre de Monseigneur Jean Marie est une œuvre florissante. Quoi de plus beau que ces temps forts d'oraison où toutes les sœurs se rassemblent au Chœur pour aimer le Seigneur dans leur cœur !
Elles se relèvent ensuite, prêtes à affronter les milles combats quotidiens : Cuisiner pour plus de 300 personnes, aller chercher la nourriture par tonnes, s'occuper des enfants pauvres et des orphelins, courir et prier tout ensemble, une vie de missionnaire a bien des charmes et ne porte pas à l'ennui !

Monseigneur Jean Marie est de plus un guide incomparable pour ses fils et filles. L'on peut être sûr de sa direction, ce qui est si rare de nos jours. Son souci est que tous ses religieux et religieuses se sanctifient, qu'ils deviennent humbles et fidèles, afin de ranimer la vie de la Sainte Eglise. Il communique son souci des âmes à sauver et des corps à soulager.
C'est un joyau que le Bon Dieu nous envoie en ces temps des derniers temps.

La Vierge Marie parle des USA

Pour terminer, citons le message que Notre Dame donna à Monseigneur Jean Marie le 14 août 2001, soit un mois avant la tragédie du 11 septembre :

Shrine of the Ecce Homo: the Bell Tower

"Je suis Marie de Nazareth, la Mère du Sauveur, la Vierge Immaculée dans sa Conception. Aujourd'hui je viens dire à l'Amérique : Ta mission est de donner l'exemple aux autres nations, même si elles ne veulent pas te regarder. Seras-tu fidèle ? …Ta fidélité doit être exemplaire…Sois toujours la garante des libertés, ne te laisse pas influencer. Glorifie ton Dieu et Dieu te gardera avec tendresse ; Il te gardera malgré tes ennemis et tu vaincras tes ennemis si ta fidélité au Dieu d'amour est sans réserve. O Amérique, je te garde, j'étends mon manteau immaculé sur toi parce qu'en toi mon divin Fils a planté sa Croix, étendard sacré, étendard de la victoire.
Mes petits enfants, il faut beaucoup prier le saint rosaire à la main, il faut mettre toute votre confiance dans mon Cœur maternel et Immaculé. Je veille sur vous avec amour. La paix du Sauveur des hommes soit avec vous. Je vous bénis de tout cœur".

Soeur Marie Virginie + snd
Soeur Marie Christine + snd